Ail des ours (conservation)

IMG_8819

Voici trois façons de le conserver.

1 Sous forme d’herbe hachée

IMG_8817a

  • Mixer 50 g d’ail des ours avec 5 g de sel. Verser ce hachis dans un petit pot. Recouvrir d’huile d’olive. Conserver au réfrigérateur.
  • On pourra l’utiliser pour aromatiser des pâtes, du riz.
  • Il est possible aussi de mettre cette préparation dans des bacs à glaçons et de conserver au congélateur.

2 Sous forme de pesto

IMG_8816a

  • Mixer 35 g de pignons (ou pistaches, ou amandes), 35 g de parmesan, 30 g de feuilles des ours, un peu de sel, de poivre. Mélanger le tout à 3 cuillers à soupe d’huile d’olive.
  • On pourra le congeler.

Utilisation du pesto ici. (Filets d’églefin au pesto d’ail des ours, vinaigrette aux agrumes)

3 Congeler les feuilles lavées et séchées bien à plat dans un sac.

 

Bouton floral conservé dans le vinaigre

Bien laver les boutons floraux ; les égoutter ; les arroser d’eau bouillante ; égoutter à nouveau. Faire bouillir du vinaigre d’alcool.
Dans un petit pot ébouillanté, mettre les boutons, des grains de poivre, des grains de coriandre, un peu de sel et verser le vinaigre bouillant dessus et fermer immédiatement.

D’autres utilisations :

Publicités

2 réflexions sur “Ail des ours (conservation)

  1. Ping: Tartines tomate – ail des ours – burrata | Capipiou

  2. Ping: Tartelettes apéritives à l’ail des ours | Capipiou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s